Retour haut de page

Le compost, traitement des déchets végétaux

En 1996, la société LELY Environnement obtient le contrat de compostage de des végétaux des communes de l’agglomération Grenobloise. Elle crée alors une plateforme de 35 000 m3 située sur la commune de St Quentin sur Isère.

Les déchets admissibles sont

  • Les tailles de haies
  • Les tontes de pelouse
  • Les feuilles Le bois d’élagage
    (longueur inférieure à 2 m et diamètre inférieur à 15cm)

Sont exclus

  • Les souches
  • Les bois pollués
  • Les troncs

Les déchets verts une fois déchargés et contrôlés servent à alimenter un broyeur rapide pour obtenir un broyat fin. Après une période de fermentation de 4 mois pendant lesquels les déchets broyés sont régulièrement retournés et aérés, le produit ainsi obtenu passera encore 2 mois en maturation. Au bout de 6 mois le compost ayant des valeurs agronomiques réponde à la norme NFU 44.51.
Il pourra désormais être utilisé  comme amendement organique en agriculture en re-végétalisation ou mis à la disposition des services espaces verts des collectivités.